Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 16:29

Samedi 22 avril, Pierre Mitev, membre du club d'athlétisme de l'AC Gigouzac Saint Germain s'est aligné, comme 400 autres concurrents, au mythique parcours des 100 km de Belvès.

Qu'est-ce qui vous fait participer à des courses aussi longues ?

Je suis spécialiste de courses longues distances non-stop (en une seule étape) depuis une vingtaine d'années. C'est mon 3ème Belvès. J'ai commencé l'athlé à 15 ans en demi-fond. Puis sur route 10 km et semi. Vers 30 ans je suis passé aux marathons (record 2h56) avant de m'intéresser aux longues distances via des choses comme la 6000 D et la SaintéLyon et les courses horaires (6 h). Je ne suis pas un spécialiste du 100 km (record à 9h21). Je ne sais pas combien j'en ai fait (Rognonas, Chavagnes, Steenwerk, Millau, Royan, Theillay, Saint-Estève,…).

Les 100 km c'est votre distance ?

J'aime bien plus long encore, toujours en non-stop. J'ai terminé des courses comme le Spartathlon, 246 km, l'Olympienne, l'Ultr'Ardèche, la Desert Cup (Jordanie), la Race 200 (Mauritanie), la Trans 333 (333 km)... et pas mal de 24 h (Arcueil, Brive, Albi, Le Portet, Villennes, Puttelange,...) avec un record à 205 km, et quelques triathlons longue distance (jusqu'au double iron-man).

Comment s'est passé votre 3ème Belvès ?

Ma stratégie était simple. Sur les 20/25 premiers km, me laisser filer pour profiter de la température matinale afin d'aborder les côtes vers Sarlat le plus frais possible. Je passe le marathon en 3 h 51' avant d'attaquer la montée et j'arrive au 50ème kilomètre en 4 h 45' ce qui me permet d'encaisser la chaleur en levant le pied de retour dans la vallée. Ensuite, en passant la Dordogne, j'alterne avec de petits tronçons de marche uniquement dans les raidillons et je finis très décontracté autour des 10 km/h sur les 20 derniers et pour l'ascension sur Belvès. Je finis en 10 h 42', 56ème sur 280 coureurs classés et... 2e M3H.

Prochaine course ?

Belvès était la préparation pour les 24 h de Brive que je ferai avec mon club les 25 et 26 mai 2017.

Il ne nous reste plus qu'à lui souhaiter une bonne récupération afin qu'il puisse se retrouver, dans un mois, en pleine forme pour ce nouveau travail d'hercule.


 



commentaires