Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 08:21

Merci Fabienne pour ce généreux résumé qui prouve bien que la course à pied est bien à la portée de tous et surtout une belle histoire humaine pour toi

donc la prochaine fois tu doubles la distance , .......... marathon ........... (à coeur vaillant , rien d'impossible........... )

 

 

"Au départ, je mettais donner un objectif 2h voire même moins. Je me suis mis beaucoup de pression, inutilement, je le reconnais.

Pas peur de ne pas aller jusqu'à la ligne d'arrivée, j'ai beaucoup regardé ma montre pour ralentir du coup j'ai fait ce semi sans souffrance physique, sans essoufflement.

 

Mon ressenti de ce semi:

Lorsque je me suis mise à courir avec les 20000 personnes présentes et que j'ai vu toute la population autour de nous, avec les applaudissements, les encouragements par des personnes inconnus en criant notre nom, des enfants qui tendent la main, pour leur tapoter..Je n'ai plus du tout penser à mon objectif, je n'ai vu que tout l'amour, la générosité et l'humanité autour de moi, et à chaque pas j'en recevais de plus en plus.

Lorsque vous tapotez la main d'un enfant qui vous dit MERCI et les parents vous encouragent en criant votre nom... J'ai également doublé un mal voyant qui était avec son guide et faisait son semi, j'ai ralenti, j'ai frotté son dos et je lui ai dit "tout le mérite est à vous, pas à nous", cet homme m'a remercié et m'a fait un sourire tout en continuant de courir.

Au 19ème kilomètre, un p'tit garçon de 2 ans environ dans les bras de son papa, levait la main et attendait, les personnes devant moi n'ont pas tapoté sa main, son air triste, je suis passée devant, puis je me suis arrêtée, j'ai fait 3 pas en arrière pour tapoter sa p'tite main, le p'tit garçon a eu ce magnifique regard, ce sourire et le papa m'a remercié...rien de plus beau que cet échange visuel rempli d'amour et d'émerveillement d'un p'tit garçon. Tant de générosité au travers des regards, des paroles de toute cette population de Bordeaux.

Une fois que j'ai franchi cette ligne d'arrivée, tout s'arrête net, trop net, impossible d'avancer trop de monde. Les organisateurs les font avancer, j'apperçois un bénévole avec des bouteilles d'eau, j'en prends une, je trouve un coin tranquille pour les étirements et je ne réalise toujours pas que j'ai franchi cette ligne. J'avance comme un zombi jusqu'aux consignes...Je m'isole et là Jocker (merci Jean Pierre FOUCAULT), j'appelle un ami proche. Cet ami a compris mon état, il m'a aidé en me faisant parler sur mes ressentis qui sont plus ou moins flous, il me donne les conseils (mais 4 mots me font réagir) et j'ai suivi tous ses conseils les yeux fermés. J'ai donc trouvé le ravitaillement où j'ai pu boire une boisson chaude, et la salle de massage et bien sûr un seul homme dans la salle c'est pour moi que du plaisir ce massage, je discute avec lui et la jeune fille, un massage qui dure bien longtemps mais agréable (ficelle...clin d'oeil à Jérome et Pierre).

Le lendemain, j'ai réellement réalisé que j'avais réussi mon défi.

 

J'ai eu beaucoup de soutien avant, pendant et après par des membres du club (email, sms), par les médecins de mon service, par des collègues, des amis et ma famille et mes 3 enfants. Le coach toujours présent et merci de ta patience, sans oublier les footing avec la pile.

C'était un we de rêve du samedi au lundi...

 

Grâce à ce semi, j'ai pu m' apercevoir que la générosité, la solidarité et l'humanité existaient toujours au travers des membres du club, de mon entourage et de la population bordelaise.

 

Je dis toujours de savourer les brins de bonheur que la vie nous présente chaque jour un simple merci, un sourire,....mais là c'était une forêt de brins de bonheur.

 

Il y a eu tant d'amour dans ce semi que pour moi CE SEMI EST UNE BELLE LECON DE VIE."

 

 

commentaires