Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 07:53

Ce WE Laurent DELPECH (A droite sur la photo) a participé au célèbre GRP (Grand Raid des Pyrénées). Pour lui, le Tour des lacs soit 82 km et 5000 D+. Il termine en 19h37'. 599e sur 1180 participants et 218e V1H. On n'arrête plus les coureurs du club…Biz. L@urent

 

24 août 2019 6 24 /08 /août /2019 19:21

Il est 16h lorsque le départ est donné à Rambouillet de la plus mythique des courses à vélo. Le Paris Brest Paris représente en quelque sorte les Jeux Olympiques des randonneurs cyclistes. Une épreuve organisée tous les quatre ans et qui attire près de 7000 cyclistes venant du monde entier ! Au départ, j'ai du mal à imaginer que je m'élance pour 1222 km ! Placé dans les premiers à partir, j'ai bien cru devoir décaler mon départ suite une crevaison survenue dans le sas quelques minutes avant le coup du starter... Me voilà bien parti ! L'allure est vive, environ 35 km/h. J'ai décidé de m'accrocher au groupe au moins jusqu'au premier contrôle situé au km 120. Ensuite l'objectif est de prendre des petits groupes qui roulent un peu moins vite. Je pars en effet en autonomie, mon vélo pèse plus de 15 kg (sacoches à l'avant et à l'arrière), Il m'est par conséquent impossible de rivaliser avec ceux qui bénéficient d'une assistance et qui partent bien plus légers. J’entame ma première nuit dans un groupe toujours conséquent, mais voilà qu'au km 300 à 3 heures du matin dans la traversée d'un village, je percute un trottoir. La chambre à air avant explose et je me retrouve au sol. Une chute sans gravité mais qui m'oblige à laisser partir le groupe pour réparer. Je prends le temps nécessaire et je relativise en me disant que tout aurait pu s'arrêter ici ! La route est encore longue. Quinze ravitaillements sont répartis sur le parcours. Je m'arrête à chacun d'eux. Les bénévoles sont à nos petits soins et nous encouragent, tout comme les spectateurs qui nous attendent. Certains villages sont décorés et il règne une ambiance de fête. Ces petites pauses font du bien au moral et permettent de sympathiser avec les autres cyclistes et les accompagnateurs. La première nuit s'achève sans d'autres ennuis. J'ai toujours de bonnes sensations, pas de coup de fatigue ni de douleurs apparentes. Il me reste encore une bonne journée de vélo cap à l'ouest. Les groupes sont désormais composés de 4 à 5 cyclistes maximum. Le vent et les côtes s'intensifient au fur et mesure que Brest se rapproche. Des averses nous rappellent que nous sommes bien en Bretagne! Il est 16 h30 lorsque je traverse en fin la rade de Brest. J'ai 45 minutes d'avance sur mon plan de marche, établi pour espérer finir en moins de 55h. Je fais peau neuve à Brest, changement de cuissard, de maillot et des soquettes. Je refais la pression des pneus et j'engloutis un plat de pâtes au poulet. Me voilà prêt pour le chemin du retour! Je repars avec de bonnes sensations et je suis déterminé à rejoindre Paris sans dormir! Beaucoup de cyclistes avec qui je roule décident de s'accorder un petit somme. La nuit refait son apparition et j'ai l'impression d'être seul sur la route. Je me dois d'être très attentif au fléchage pour ne pas m’égarer. Les lumières blanches des autres cyclistes que je croise en direction de Brest me rassurent dans cette nuit froide. A l'aube, le manque de sommeil se fait ressentir. Je lutte terriblement contre la fatigue! J'aperçois de nombreux cyclistes venant de Paris dormir dans des sas de banques, sur des bancs ou sur le bas côté des routes! Le lever du jour me redonne de la force et fait passer cette grosse fatigue. Deux jeunes cyclistes à l’entraînement décident de m'accompagner jusqu'au prochain point de contrôle, ça fait du bien enfin de pouvoir discuter sur le vélo ! Paris se trouve encore à 300 km et j'ai toujours environ 30 minutes d'avance sur mon objectif. Avec un léger vent favorable, je me dis que je ne passerai pas une nouvelle nuit dehors! Avec deux belges et un américain, nous constituons un groupe. Ils m'invitent à boire un café au niveau de leur voiture suiveuse. Après tout, après 45 heures de course, je ne suis plus à 5 minutes près ! J'attaque les trois derniers tronçons après avoir dévoré un nouveau plat de pâtes au poulet ! J'ai la sensation d’avoir besoin de manger en permanence. Du coup je m'arrête dans une boulangerie faire le plein de provisions (pizza et pains aux raisins) que je range dans la sacoche avant. C'est un

peu la carotte qui me fera avancer jusqu'au prochain point de contrôle ! Durant cette épreuve, j'ai consommé plus de 35 000 calories ! Dreux, dernier ravitaillement : il reste une petite quarantaine de km. Nous rentrons dans la troisième nuit. La fraîcheur se fait ressentir. J'ai encore à ma grande surprise de bonnes jambes. je décide de rester en compagnie de Jean-Paul, un senior de 63 ans qui boucle son 4ème Paris Brest Paris et qui montre quelques signes de fatigue. En haut des côtes je retourne le chercher pour ne pas le laisser seul. Nous finirons ensemble cette belle aventure sportive et humaine à 22h32. Il me tarde maintenant de retrouver l'hôtel pour dormir et encore dormir !

J'aurai bouclé mon premier PARIS BREST PARIS en 54 h 29 min 01 s !

Fabien DELPY Dossard A202

22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 05:58
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)
WE à cabreret suite (merci Jef)

20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 10:46
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)
Cabreret photos (suite)

20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 10:38
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.
WE sportif à Cabreret.

C'est à CABRERETS cette année que le week end sportif s'est déroulé et encore bien mené et organisé par Laurent GALTIE qui nous a concocté avec Augustin les circuits avec de belles surprises.

Vendredi 17H00 montage du camp, victuailles regroupées, chacun trouve son petit coin pour planter la tente et HOP le camp de Gigouzac est prêt.

19H30 repas façon "auberge espagnole", 21h00 petite rando dans le village histoire de se mettre en jambe.

22H00 les athlètes sont équipés de frontale et c'est parti pour le trail nocturne de 9km . Un ravito surprise dans une grotte où des bougies illuminaient ce lieu très insolite ; sur le parcours arrêt sur une gariotte et un dolmen

Samedi matin départ 8H30 pour le VTT, direction vers les grottes de pech Merle ou la bonne côte nous mène sur les sentiers de Cabrerets, Bouziès,Tour de Faure avec évidemment de petites difficultés "à la portée de tous et toutes"

Samedi après midi 14H15 départ pour le canoë et pour s'y rendre le fourgon d'Augustin a servi de "bétaillère" pour nos rameurs d'un jour .

C'est parti pour 2H30 de canoë, après avoir travaillé les jambes le matin, les bras sont mis à contribution cet après midi. En duo nos rameurs progressent paisiblement sur le Célé avec quelques passages à pied, par le manque d'eau. Les batailles d'eau ont évidemment animées la descente.

Retour au camp, trempé bien entendu mais ravi de ce circuit calme et reposant !!!!! c'est la fête au village et selon la tradition et une légende de Cabrerets une chèvre ( façon carnaval ) est portée dans le village et les garçons ont été réquisitionné pour la porter à tour de rôle. Et sur un air de pipeau languissant la chèvre a pu faire des cabris, des pas à droite; à gauche suivi de la foule. Après un magnifique feu d'artifice sur les ruines du château nos athlètes ne se sont pas fait prier pour aller se coucher.

Dimanche matin départ 10H00 pour la rando de 9km où nous avons pu retrouver la grotte du trail nocturne et aussi magique de jour comme de nuit. 2 heures de marche sur les hauteurs de Cabrerets .

Retour au camp, mais passage obligé par l'apéro à la fête du village ; et dernier repas de ce week end où nos sportifs ne "sont pas morts de faim", ni de "soif", fin d'un week end sportif complet, simple, mais surtout et toujours très convivial. Merci Laurent qui a toujours été comme sur la piste à l'écoute de chacun.

13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 08:42

"Samedi matin, j'étais à Loudenvielle pour le trail du Louron, sur un profil un peu particulier puisqu'il ne fait quasiment que monter (+815m) jusque Val Louron sauf sur la fin. Temps automnal, une quinzaine de degrés avec brouillard, donc brumisateur naturel dans la figure pendant toute course, c'était l'idéal.
18ème en haut en 1h21'40, 1er V2 mais pas de podium, ils ne récompensent que le scratch et les jeunes (j'imagine qu'ils pensent que les "Vétérans" ne viennent à Loudenvielle que pour se relaxer au centre Balnéa ?)"

A propos de jeune, j'ai vu Maxime Virelaude en grande forme sur le 24km (D+1600m !), il termine sur le podium 1er Espoir, 10ème au général en 2h42'59 ! Bravo Maxime.

12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 09:02

c'est une pluie battante que nos deux équipes gigouzacoises ont pris le départ à 9H00 de prouilhat'hlon avec 10 km de trail ,lance pierre et 16 km de VTT. Le relais se passait après le trail bien arrosé voir trempé jusqu'aux os , mais où était donc parti le SOLEIL ????
enfin après cet effort , l'équipe mixte Sylvie BACH au trail et augustin MONTEIRO au VTT termine en 2H12
l'équipe Christian BOUCHUD  au trail et gigi PAVARD ne termine pas l'épreuve gigi a préféré ne faire qu'un tour de VTT le terrain étant vraiment trop boueux et glissant.

 
 
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 17:59

C'est avec le dossard n° 14 que Johnny LHERMINIER a pris le départ ce matin à 6H00 pour ce championnat de France de Trail qui se déroulait à Méribel-Mottaret sur la distance de 50 km. circuit en plein coeur du massif de la Vanoise, 4200 m de dénivelé, 2800 m d'altitude , traversée de la réserve naturelle de Tueda , Encore une fois et malgré la difficulté du tracé, Johnny s'offre la 8ème place au général, termine 6ème sénior dans le temps de 6H22'16.
Johnny nous prouve qu'il est bien un trailer aguerri.
félicitations JOHNNY

9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 09:59

Lors d'un entrainement dimanche matin, Myriam GRENIER , a fait une très mauvaise chute et s'est fracturé le poignet gauche.
6 semaines d'immobilisation !
elle ne sera pas des nôtres pour la reprise de l'entrainement mais vous transmets toute son amitié sportive
nous lui souhaitons un bon rétablissement pour la retrouver en pleine forme sur la piste et sur les routes du LOT.

9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 06:02
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi
Photos vayrac, merci Domi