Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 15:28
bonjour
On vous attend pour un entrainement à Maxou, ce dimanche 13 décembre ; 10 km environ
rendez vous 9H45, place de la mairie à Maxou, pour un départ à 10H00.
bonne semaine à tous et à bientôt
gigi
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 20:26
bonjour ,
J'espère que vous allez tous bien, après ce km infernal et cette heure de folie Emoji
Le déconfinement se fait en douceur, aussi afin de reprendre d'un bon pied , et en concertation avec Laurent Galtié, notre coach, il sera plus sage et raisonnable de repartir sur la piste dès janvier..............................2021
Aussi afin de  renouer , des entrainements  seront programmés les dimanches 6 décembre, 13 décembre et 20 décembre.
Le premier aura lieu à Gigouzac dimanche 6 décembre  (en regardant la carte Gigouzac est le plus centré pour respecter les      20 km et  3 heures, sauf exception ), salle des fêtes à 9H45 pour un départ 10H00,
en attendant de se retrouver , de se remotiver ,passez une bonne semaine
GiGi  
22 novembre 2020 7 22 /11 /novembre /2020 10:59
Bonjour Michel, et un grand merci pour cet article paru dans la presse...
 
Et surtout un grand merci à Gigi, à l AC Gigouzac / St Germain et à toute son équipe de bénévoles ainsi qu aux sportifs et partenaires depuis... C’est quand même dommage de ne pas pouvoir se retrouver dans cette ambiance si conviviale et amicale... mais respectons les consignes sanitaires.. il nous faut aussi surtout montrer l exemple...
 
Ça me va droit au cœur, et cela permettra d ajouter du « grain au moulin » pour les écoliers sénégalais...
 
Bon dimanche également 
Bises amicales..
 
Dan et Marie France et SSFDMAL
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 08:02

Comme le veut la pandémie, le club de l'AC Gigouzac / Saint Germain est dans l'obligation d'annuler la course prévue le 13 décembre "courir pour le sourire d'un enfant" , à Gigouzac , au profit de l'association " Solidarité sans Frontière d'un Monde à l'Autre " Mais les membres du club n'en restent pas là et ne baissent pas les bras. Ils veulent tout de même s'impliquer encore pour cette 8ème année à cette cause humanitaire que Dan Florin défend depuis plusieurs année afin d'améliorer le quotidien des enfants du Sénégal. Des écoles, des cantines, du matériel scolaire ont vu le jour grâce à tous ces bénévoles dont l'intérêt est de rendre des enfants heureux. « C'est pour cela que cette course nous tient à cœur, car nous courons pour des enfants. Aussi afin de collecter des fonds, nous vous invitons à envoyer votre inscription d'un montant de 5 euros, chèque à établir au nom de SSFDMAL et de l'adresser à Dan Florin , rue fortunière 46240 Labastide Murat ou à Gigi Pavard Taillade 46310 St Germain du bel air. Un grand merci d'avance car nous comptons sur vous, votre esprit sportif pour le bonheur d'enfants dont le sourire sera une belle récompense » nous précisait la Présidente du club. Pour tous renseignements : 06 37 81 92 90.

9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 09:26

hi

! hi! hi! hi!

31 octobre 2020 6 31 /10 /octobre /2020 08:04

Ce vendredi 30 octobre, Axel Courson licencié au club d’athlétisme de l’AC Gigouzac / Saint Germain est un papa heureux et comblé. En effet, son épouse, Cécile, est revenue de maternité accompagnée de sa fille Romane, née le 27 octobre sur la route au croisement de la D 911 et de la D 10, au lieu dit « Rossignol » à Esclauzels. Drôle d’oiseau que cette petite Romane qui a choisi la route pour naître, comme son papa a choisi la route, mais lui pour courir. C’est sans panique qu’Axel a aidé, en pleine nuit, Cécile à accoucher de Romane sur le bord de la route, à ce croisement et sous un lampadaire, ce qui n'est pas ordinaire. Rentrées chez eux, Romane (qui fait la fierté de son grand frère Maxence) et sa maman se portent bien et la Dépêche du Midi adresse à cette sympathique famille tous ses vœux de bonheur et les félicite pour leur sang-froid.

 

25 octobre 2020 7 25 /10 /octobre /2020 20:23
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.
Plus que jamais : Tous unis contre le cancer.

Dimanche 25 octobre, l'AC Gigouzac / Saint Germain a encore réussi une très belle matinée sportive au profit de la ligue contre le cancer. Des marches de 5 et 10 km, étaient organisées conjointement par le foyer rural de Gigouzac et le club d’athlétisme de l’AC Gigouzac/Saint Germain, à allure libre, avec ou sans bâton. Les fonds récoltés, représentant les frais d'inscription plus des dons, soit 790 €, ont été remis au Docteur Jean-Pierre Tricot, Président du Comité Départemental de la Ligue contre le cancer par la Présidente du club de l'AC Gigouzac / Saint Germain, Gigi Pavard en présence de Sylvie Bach, trésorière, d'Elyane Renaudin et de ses bénévoles. Le président de la ligue a remercié vivement les 60 participants, qui malgré la Covid-19 avec ces gestes barrières, les masques et la distanciation sociale n’ont pas faibli, ce qui prouve que les sportifs ne sont pas insensibles et veulent participer, à leur manière, à l'éradication de ce fléau mondial.

 

19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 16:30
COULOUNIEIX–CHAMIERS (24) Près de PERIGUEUX
 Pas plus de 3° pour courir en Dordogne ce matin, gestes barrière, vagues de 10 coureurs à partir de 9 h 30, pour s’élancer sur un trail de 10kms700 - Masque au début et à l’arrivée .
 Nous avons mis Didier et moi, 1 h 40 pour couvrir cette distance, sous-bois, racines, dénivelé, une bonne séance pour se réchauffer !
 Les 3 premières femmes et les 3 premiers hommes classés.
 Dans ma catégorie, je me classe 1°. (sans fierté !)
 Didier et Eliane
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 15:46

Bonnes sensations pour le départ, température clémente, condition physique très satisfaisante, Nous sommes 200 pour les championnats de France, accompagnés par une 40aine de coureurs en course Open. Départ à 11 h devant la mairie de Vierzon pour rejoindre le circuit d'un kilomètre tracé dans l'enceinte du parc des expositions.Gestes barrières et distanciation de rigueur. L'ambiance est inhabituelle, les contacts limités. La plupart des meilleurs Français sont là, vu le peu de courses organisées cette année. J'amorce la course sur des bases tranquilles avec un foulée naturelle, pour suivre mon propre rythme et bien m'ancrer dans la compétition. C'est une stratégie délibérée pour accéder à mon rythme de croisière. Passage au marathon en un peu moins de 4 h, sans souci. Je réduis un peu la vitesse pour me stabiliser. Passage des 80 km en huit heures puis des 100 km en 10h30. La base est bonne, les sensations aussi. Je suis en tête de ma catégorie sans le savoir, l'affichage est très réduit. 

Vers 23 h la température baisse très rapidement et un petit vent froid s'installe. Un mauvais timing dans mon alimentation, que j'ai décidé exceptionnellement d'être autonome, quelques arrêts techniques... je rencontre une période moins dynamique pendant environ 2 h, qui m'oblige à réduire la vitesse à me changer plusieurs fois, car la sensation de froid et la lassitude exposent à la baisse de température. Le parcours est difficile et usant avec une partie sur herbe et chemin de terre qui devient boueuse, rare à ce niveau de compétition. D'autant que l'éclairage est minimaliste, certains coureurs ont recours à la frontale. Les parties bitumées sont irrégulières, un petit raidillon, quelques tournants fatiguent les chevilles à la longue et cassent le rythme... Dommage, car l'état musculaire et digestif ne pose aucune problème. Je reprends un rythme plus  régulier après une courte pluie qui n'a rien de vraiment gênant. On nous annonçait plusieurs heures... Il reste environ 6 h de course, l'objectif est de préserver ma position au classement général qui reste dans les 20 premiers. L'autre objectif, le podium dans ma catégorie, m'est inconnu sans information sur ma position par rapport à mes concurrents directs. Les dernières heures permettent ce maintien avec un kilomètrage honnête et suffisant pour le titre de vice-champion de France. Bilan très satisfaisant !

Bonnes sensations pour le départ, température clémente, condition physique très satisfaisante, Nous sommes 200 pour les championnats de France, accompagnés par une 40aine de coureurs en course Open. Départ à 11 h devant la mairie de Vierzon pour rejoindre le circuit d'un kilomètre tracé dans l'enceinte du parc des expositions.Gestes barrières et distanciation de rigueur. L'ambiance est inhabituelle, les contacts limités. La plupart des meilleurs Français sont là, vu le peu de courses organisées cette année. J'amorce la course sur des bases tranquilles avec un foulée naturelle, pour suivre mon propre rythme et bien m'ancrer dans la compétition. C'est une stratégie délibérée pour accéder à mon rythme de croisière. Passage au marathon en un peu moins de 4 h, sans souci. Je réduis un peu la vitesse pour me stabiliser. Passage des 80 km en huit heures puis des 100 km en 10h30. La base est bonne, les sensations aussi. Je suis en tête de ma catégorie sans le savoir, l'affichage est très réduit. 

Vers 23 h la température baisse très rapidement et un petit vent froid s'installe. Un mauvais timing dans mon alimentation, que j'ai décidé exceptionnellement d'être autonome, quelques arrêts techniques... je rencontre une période moins dynamique pendant environ 2 h, qui m'oblige à réduire la vitesse à me changer plusieurs fois, car la sensation de froid et la lassitude exposent à la baisse de température. Le parcours est difficile et usant avec une partie sur herbe et chemin de terre qui devient boueuse, rare à ce niveau de compétition. D'autant que l'éclairage est minimaliste, certains coureurs ont recours à la frontale. Les parties bitumées sont irrégulières, un petit raidillon, quelques tournants fatiguent les chevilles à la longue et cassent le rythme... Dommage, car l'état musculaire et digestif ne pose aucune problème. Je reprends un rythme plus  régulier après une courte pluie qui n'a rien de vraiment gênant. On nous annonçait plusieurs heures... Il reste environ 6 h de course, l'objectif est de préserver ma position au classement général qui reste dans les 20 premiers. L'autre objectif, le podium dans ma catégorie, m'est inconnu sans information sur ma position par rapport à mes concurrents directs. Les dernières heures permettent ce maintien avec un kilomètrage honnête et suffisant pour le titre de vice-champion de France. Bilan très satisfaisant !


 

Pierre mitev (impressions de course)
Pierre mitev (impressions de course)
Pierre mitev (impressions de course)
Pierre mitev (impressions de course)
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 08:08

Encore une super performance pour Pierre MITEV, qui malgré le froid, les intempéries, a su aller au bout de l'effort avec cette rage de se battre.

Son classement : 29ème au général sur 111 classés pour ces championnats de France, 183 km 257 et 2ème M5.

Chapeau Pierre ! peut-être nous fera t-il un petit compte rendu de cette épreuve qui reste vraiment une course de titan.

Gigi