Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 20:55
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev
250 tours de piste sous les étoiles : Pierre Mitev

Le week-end dernier, en déplacement en Guyane, j’ai participé aux « 100 km du Père Noël » sur la piste du stade de Kourou organisés par le « Toucan Athlétique Club ». Une épreuve atypique, plutôt organisée pour les équipes avec cette année 17 équipes de six coureurs en grandes partie issues des régiments, gendarmerie et personnels présents autour et sur la base spatiale, qui se déroule en nocturne, avec un départ lancé à 19 h pour éviter les plus grosses chaleurs. Ce qui n’efface pas l’hygrométrie de l’air, en cette période de début de saison des pluies, qui s’avère vite suffocante lors d’un effort prolongé.

L'équipe mixte de l'"Etoile Montjoly" s'impose en 5h58'41 (16,73 km/h), excellent temps pour ces athlètes affutés venus de la région de Cayenne, qui terminent trois minutes devant les coureurs du 9e Régiment d'infanterie de marine (RIMA) stationné en Guyane.

Cette année, sur sept coureurs individuels au départ, seulement quatre à l’arrivée ; ce qui représente un bon cru, puisqu’il arrive qu’aucun coureur de boucle la distance. Grande prudence donc, pour ma part, puisque je suis le seul « métro » et que l’acclimatation nécessiterait une présence prolongée sur place. Je réduis donc mon allure et multiplie les aspersions pour boucler au petit matin, après une nuit blanche bien occupée, en pas moins de 12h03. Soit une moyenne horaire de 8,29 km. Loin derrière le premier Samuel Gichuru, un jeune Kenyan de la Légion étrangère qui réalise tout de même 9h48. Ce qui n’est bien entendu rien au regard du lanceur Ariane 5 (Galileo) dont nous avons pu admirer le tir effectué l’avant-veille, pour mettre sur orbite quatre satellites de géo-localisation européens. Avec une vitesse de 0,2 km/s atteinte en 1mn7’ après son décollage (720 km/ h) pour le largage de ses propulseurs à poudre à 7,5 km d'altitude, quelques secondes plus tard, la fusée dépasse le mur du son à 0,34 km/s (1 124 km/h) pour atteindre, à un peu plus de 100 km de la Terre 14 100 km/h… Bilan : moins de 4 minutes pour les 100 km.

 
 
 
 

commentaires